Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
DEFENSES TACTIQUES

www.defensestactiques.fr

"Est ce que, avec la pratique de la self défense, on développe une plus grande confiance en soi vis à vis de la capacité de gestion de conflit?".

Publié le 12 Février 2021 par defenses-tactiques

"Est ce que, avec la pratique de la self défense, on développe une plus grande confiance en soi vis à vis de la capacité de gestion de conflit?".
 
Bien que la réponse soit nuancée parce qu'elle dépend de plusieurs facteurs, on peut déjà parler de l'effet Dunning-Kruger (Courbe ci-dessous). Pour faire simple, moins on a de compétences dans un domaine, plus on va l'aborder avec une confiance injustifiée. (Ce qui explique notamment que l'on peut voir des personnes donner leur avis sur des questions d'expertise après avoir vu une vidéo Youtube de 10min sur le sujet --> Infectiologie, géopolitique, self défense...)
 
Dans le cas de la self défense, une personne qui n'a jamais été confrontée à la violence et/ou qui ne s'est jamais entrainée de manière réaliste (présence d'incertitudes, de gênes vestimentaires ou environnementales, travail sous stress...) aura généralement un excès de confiance en soi et surtout la CROYANCE qu'elle est capable de gérer telle ou telle situation. (On est donc à ce moment là au niveau de la "montagne de la stupidité" sur la courbe. On peut également parler de "Incompétent-inconscient" --> Je ne suis pas conscient que je ne maitrise pas le sujet).
 

 

l'effet Dunning-Kruger

l'effet Dunning-Kruger

Après une agression (que l'on n'a pas su gérer) ou après avoir suivi des entrainements/mises en situations réalistes, on va rapidement avoir cette désillusion, on va se retrouver dans la partie de la courbe "Vallée de l'humilité", je vais devenir incompétent-conscient, je vais être conscient que je ne maitrise pas le sujet.
A ce moment-là, on a généralement plus de nouvelles questions qui se posent ou de doutes sur soi que de réponses. Cette phase est nécessaire afin qu'il y ait une remise en question. Cette remise en question permet de, soit trouver des solutions pour ne plus se retrouver dans des situations à risques pour nous, soit parfois de faire retomber un peu l'ego (Pour les personnes se mettant en danger à cause de celui-ci notamment).
 
Après un certain temps d'entraînement sérieux et réaliste, on va commencer à développer des compétences. Celles-ci sont réelles mais nécessitent encore un effort cognitif pour être utilisables, elles ne sont pas encore "réflexes". On devient donc compétent-conscient. (On se situe ici sur la pente ascendante de la courbe). La confiance en soi commence à augmenter et on sait maintenant mieux de quoi on est capable ou non.
 
Enfin, les compétences acquises deviennent des réflexes, on n'a plus à réfléchir à comment les employer. On devient donc "Compétent-inconscient". On se situe sur le plateau de la consolidation. Le niveau de confiance ne remonte cependant pas aussi haut que la "montagne de la stupidité" vu précédemment. Cela peut s'expliquer en partie par le fait que l'on sait qu'il reste des choses à apprendre et que le sujet est grand.
 
Adrien Garcia animateur au club Défenses Tactiques
Commenter cet article