Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
DEFENSES TACTIQUES

www.defensestactiques.fr

Reconnaître les différents types d’agressions...

Publié le 17 Juillet 2017 par DEFENSES TACTIQUES

commentaires

Reconnaître les différents types d’agressions

Publié le 17 Juillet 2017 par defenses-tactiques

Pour pouvoir éviter ou sortir d’une agression il faut d’abord pouvoir la voir arriver ou la reconnaître.

Il y a 3 types d’agressions qui peuvent toutes arriver au même stade : des dommages psychologiques et/ou physiques.

1) L’agression non préméditée que j’appellerai « montée en puissance »
2) L’agression ciblée
3) L’agression dite pathologique

L’agression non préméditée

L’agression non préméditée, dite de montée en puissance, part d’un phénomène banal qui va dégénérer à cause d’un problème de compréhension et de communication.

Prenons un exemple : excédée, vous arrivez chez vous et vous garez devant le parking de votre voisin sachant que vous allez redescendre dans les minutes qui viennent.
Votre voisin sort quelques minutes après pour aller faire ses courses. Il klaxonne une fois, deux fois, puis reste appuyé sur le klaxon jusqu’à ce que vous redescendiez en trombe.

Dans cette situation, votre voisin se sent offensé, agressé, par votre comportement et monte en puissance en vous voyant arriver.
Sa voix s’élève, sa gestuelle s’amplifie, c’est le début de ce que l’on appelle l’agressivité défensive.

En face vous avez deux choix :
1) Vous sentir agressée par tant de stress d’un coup et monter vous aussi dans les tours.
2) Chercher à comprendre votre interlocuteur et communiquer.

Vous l’aurez compris, le choix n°1 va faire dégénérer l’action jusqu’à en venir aux mains alors que le choix n°2 peut encore stopper cette agressivité défensive si le dialogue est bien mené.

Les solutions

Pour que le dialogue passe, vous aller devoir, dans un premier temps, faire redescendre votre interlocuteur du mode colère au mode écoute. Ce qui n’est pas si évident puisque se sentant agressé, il veut être entendu et non vous écouter.
Pour cela, vous devez obtenir un « OUI » de sa part : « Est-ce parce que je me suis garée devant votre box que vous vous énervez ? » Votre question, effectivement évidente, permet de le prendre en considération lui, et sa colère. Vous l’avez entendu et vous le lui prouvez. Vous aurez ensuite l’occasion de vous justifier, de vous excuser et d’éviter ainsi le passage à l’acte.

Il nous est déjà arrivé à tous de monter dans les tours suite à une situation comme celle-ci. Le stress, la fatigue, le manque de temps dans nos vies à 100 à l’heure n’aident pas. Cependant, il est nécessaire de rappeler que l’on peut toujours tomber sur plus sanguin que soi, ou plus armé. Ces agressions défensives souvent banales peuvent avoir de lourdes conséquences.

L’agression ciblée, préméditée

L’agression préméditée ou ciblée, bien plus simple à expliquer, est une agression dans laquelle l’agresseur s’en sortira avec un coût moindre pour un maximum de bénéfices. On appelle ça le rapport coût / bénéfice.

Pour que ceci se réalise, l’agresseur va devoir choisir sa victime : par exemple, pour arracher un iPhone en gardant toutes ses dents, il ne s’attaquera pas au Barracuda d’à côté.

Comment un agresseur repère t-il ses victimes ?
D’abord sur le comportement :
– Est-elle concentrée sur ce qui l’entoure, attentive à son environnement, ou est-elle plongée sur son niveau de Candy Crush ?
– Se fond-elle dans la masse ou est-elle à l’écart ? (Une personne qui ne sait pas où elle va est par exemple plus vulnérable.)
– Est-elle physiquement dangereuse ou a-t-elle l’air inoffensive ? (la jambe dans le plâtre / prostrée, les épaules en avant / le regard longeant les trottoirs.)

Autant d’informations qu’ils calculent en seulement quelques coups d’œil pour être sûrs de mener leurs coups à bien.

Dans un second temps, si une personne est détectée comme « victime potentielle », l’agresseur va devoir s’en assurer par une autre procédure : une procédure de rapprochement. C’est à la fin de cette procédure de rapprochement, qui comprend plusieurs phases : distance, discours, distraction (parfois réunis en 1 seule phase), qu’aura lieu l’agression.

Les solutions

Vous dire que vous n’êtes pas une victime. Que vous êtes déterminée à faire front à 300%.
La détermination est quelque chose qui se sent (notamment dans le regard et la posture). Elle peut à elle seule, sans en arriver aux mains, déjouer une agression.

Par exemple, une collègue m’a un jour raconté qu’en sortant du travail, un homme l’a suivie jusqu’au métro. Confiante, elle a fait volte-face, a regardé l’homme droit dans les yeux et lui a lancé un « Vas-y viens, mec, je fais du body combat. »
De tout évidence, l’agresseur ne connaissait pas le body combat et sa détermination a payé. L’homme qui voulait s’assurer de la docilité de sa proie a finalement fait demi-tour. Le rapport coût/bénéfices n’étant « apparemment plus » en sa faveur.

Dans ce cas précis, cette jeune femme s’est vraiment mise en danger. Le body combat apprend quelques coups mais c’est un cours de fitness, un cours de cardio. La technique n’est pas peaufinée, on n’apprend pas non plus à frapper contre un pao ou à recevoir des coups. On frappe dans le vide sur des musiques chorégraphiées.
Cependant, cela nous montre aussi que la confiance peut s’acquérir, reste à chacune à trouver par quels moyens la restaurer.

Dans les stages Amazon Training que nous menons à l’ADAC, nous apprenons justement à prendre conscience de notre force pour (re)trouver confiance. Quelques séances seulement suffisent pour voir ce dont on est capables et apprendre les basiques de la self-défense. (Si vous voulez en savoir plus sur le planning des stages : c’est ici.)

Les agressions de type pathologiques

Ce sont des agressions rapides et violentes commises par une personne pathologiquement atteinte. Si les deux premières agressions peuvent être arrêtées avant le passage à l’acte, celle-ci ne s’apparente à aucune logique et se voit rarement arriver.
Si elle est aussi dangereuse, c’est aussi la moins courante. Donc pas de panique et une fois encore, fiez-vous à votre intuition.

Une règle à retenir

La règle du Mieux vaut de Rory Miller

Mieux vaut éviter que fuir,
Mieux vaut fuir qu’avoir à négocier,
Mieux vaut négocier qu’avoir à se défendre physiquement,
Mieux vaut se défendre physiquement que subir les coups de l’autre (exception faite si l’agresseur est armé).

Pour finir, rien de tel qu’une citation de Simone de Beauvoir pour vous inviter à reprendre confiance.
La femme n’est victime d’aucune mystérieuse fatalité, il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux.

 

 

Reconnaître les différents types d’agressions
commentaires

La boxe de rue c'est quoi ? "par Robert...

Publié le 17 Juillet 2017 par DEFENSES TACTIQUES

commentaires

La boxe de rue c'est quoi ? "par Robert Paturel"

Publié le 17 Juillet 2017 par defenses-tactiques

LA BOXE DE RUE, C'EST QUOI???

La boxe est un sport de combat utilisant des mouvements de percussion appelés "coups".
Le concept Boxe de rue a été élaboré par Robert Paturel "au fil du temps"en étudiant toutes les disciplines ayant pour objectif commun la recherche de l'efficacité.
Il s'est rapproché de son ami Eric Quequet qui travaillait déjà sur le concept "défense de rue".
Le fait de côtoyer des gens comme Dan Innosanto, Lee Kwan Young, Charles Joussot et tant d'autres, lui a laissé entrevoir la possibilité de rassembler en une seule méthode les techniques les plus à même d'être utilisées en présence d'un stress aiguë .
Quand on parle de boxe de rue , les gens pensent uniquement aux coups frappés. Hors la discipline est beaucoup plus complète que cela.
Robert sait de quoi il parle, le stress, il connait, issu des quartiers, il a travaillé 3 ans en discothèques avant d'intégrer la Police, il est allé 3 ans en commissariat avant d'intégrer la compagnie sportive grâce à son statut d'athlète de haut niveau.
6 fois Champion de France, champion d'Europe de Boxe Française avec plus de 100 combats.
Pendant toute cette période il a entraîné les Policiers de la BRI (la fameuse brigade anti-gang) et a été membre de la BAC (la brigade anti-commando). Puis il intègre le RAID ou il aura plusieurs casquettes, intervenant, formateur opérationnel et terminera comme négociateur.
Ces recherches l'ont toujours poussé à étudier le stress et ses effets, il a compris que ce stress peut être un allié pour certains et un handicap pour d'autres.

La méthode boxe de rue va intégrer différents facteurs:
Déjà !!on va prôner l'évitement, en laissant de côté cette fierté qui nous pousse parfois à déborder dans le mauvais sens. On va donc si la situation ne met personne en danger , s'éloigner de l'éventuel incident. Fuir une éventuelle menace. Le moyen d'action en défense ne sera déclenché que si notre vie ou celle d'une autre personne est en danger.
On va réveiller le sens civique de chacun également ,ce fameux esprit chevaleresque ,pour porter secours à un tiers en difficulté.
On va étudier les éléments constitutifs de la légitime défense.
On va procéder à une étude approfondie du stress et de ces effets.
On va décortiquer toutes les phases d'une agression, qu'elle soit verbale ou physique.
On va analyser le comportemental ( le notre et celui de l'autre).
On va travailler sur notre façon de nous exprimer.
On va travailler notre façon de marcher (épaules droites, tête haut, regard vigilant).
On va tester notre réactivité
On va tester notre capacité à agir, avec raison, malgré les émotions.
On va comprendre qu'il est normal d'avoir peur dans certaines situations.
On va éveiller le seuil de vigilance selon les situations.
Le courage est cette petite marge que laisse la peur pour la réalisation d'une action.

 

 

La boxe de rue c'est quoi ? "par Robert Paturel"
La boxe de rue c'est quoi ? "par Robert Paturel"
commentaires

Nouvelle activitée au club Défenses tactiques...

Publié le 16 Juillet 2017 par DEFENSES TACTIQUES

commentaires

Nouvelle activitée au club Défenses tactiques "La boxe Française"

Publié le 16 Juillet 2017 par defenses-tactiques

NOUVEAUTE DEFENSES TACTIQUES

Cours de boxe française loisirs adultes à Rennes
chez Défenses Tactiques

Vous souhaitez apprendre la boxe française à Rennes ? Aussi appelé « Savate », ce sport de combat a fait son entrée au club Défenses Tactiques pour la saison 2017-2018.

 

Basée sur la percussion, la boxe française permet aux deux opposants de porter des coups avec leurs poings et leurs pieds. Ils sont pour cela munis de gants et de chaussons. En pratiquant cette discipline, vous apprendrez à atteindre votre adversaire, mais aussi à éviter ses coups, à améliorer votre condition physique, votre capacité de concentration…
A QUI S'ADRESSE LA BOXE ANGLAISE CHEZ DÉFENSES TACTIQUES ?
A qui s'adressent les cours de boxe française chez Défenses Tactiques ?

Nouveaux adeptes de la boxe française
Anciens sportifs
Public masculin et féminin de 16 à 70 ans, de Rennes et sa région

POURQUOI PRATIQUER LA BOXE ANGLAISE CHEZ DÉFENSES TACTIQUES ?
Pourquoi pratiquer la boxe française chez Défenses Tactiques ?

Pour découvrir et maîtriser les techniques de boxe française
Pour développer sa réactivité, en défense comme en attaque
Pour apprendre à identifier les réactions et émotions de son adversaire
Pour optimiser sa condition physique (respiration, endurance…)
Pour réduire son stress quotidien
Pour perdre du poids et augmenter sa musculature
Pour améliorer sa souplesse et sa vitesse d’exécution
Pour renforcer sa confiance en soi et le contrôle de ses émotions


FAIRE DE LA BOXE ANGLAISE À RENNES CHEZ DÉFENSES TACTIQUES
Nos cours de boxe française à Rennes

Vos cours de boxe française à Rennes chez Défenses Tactiques se dérouleront sous la responsabilité d’un moniteur diplômé et expérimenté. Vous découvrirez la « Savate » en toute sécurité, dans un cadre pédagogique et convivial, en plein cœur de Rennes.

Nouvelle activitée au club Défenses tactiques "La boxe Française"
commentaires

Défenses Tactiques Reprise Lundi 4 Septembre 2017...

Publié le 16 Juillet 2017 par DEFENSES TACTIQUES

commentaires

Défenses Tactiques Reprise Lundi 4 Septembre 2017

Publié le 16 Juillet 2017 par defenses-tactiques

Venez découvrir le club Défenses Tactiques à Rennes.
Seul club de krav maga, self défense à être reconnu jeunesse et sport sur Rennes et Vern sur Seiche.

Un enseignement unique délivré par des professionnels de terrain diplômés.

Bientôt nouveau site internet.

Reprise le 4 Septembre 2017...

Défenses Tactiques Reprise Lundi 4 Septembre 2017
Défenses Tactiques Reprise Lundi 4 Septembre 2017
Défenses Tactiques Reprise Lundi 4 Septembre 2017
Défenses Tactiques Reprise Lundi 4 Septembre 2017
Défenses Tactiques Reprise Lundi 4 Septembre 2017
Défenses Tactiques Reprise Lundi 4 Septembre 2017
commentaires

Défenses Tactiques et la gendarmerie Nationale....

Publié le 16 Juillet 2017 par DEFENSES TACTIQUES

commentaires

Défenses Tactiques et la gendarmerie Nationale.

Publié le 16 Juillet 2017 par defenses-tactiques

Ces citoyens ont choisi de consacrer une partie de leur temps libre à renforcer les effectifs de la gendarmerie dans le département d'Ille-et-Vilaine. Ils ont prêté serment vendredi matin.

Ce vendredi 9 juin 2017, 102 réservistes ont prêté serment lors d’une audience au TGI de Rennes. Tous volontaires, ces citoyens sont employés par la gendarmerie, environ 30 jours par an, pour renforcer les unités de terrain.

Ils ont suivi une formation d’agent de police judiciaire adjoint, et sont habilités à effectuer d’initiative des contrôles ou à relever des infractions au Code de la route.

Un vivier de 385 personnes

« Ces hommes et femmes ont répondu à l’appel de la Nation à l’heure où celle-ci est confrontée à des menaces sans précédent au premier rang desquelles la menace terroriste, a souligné le procureur Nicolas Jacquet lors de la prestation de serment. La réserve opérationnelle représente aujourd’hui près de 26 000 réservistes sur tout le territoire et devrait atteindre les 40 000 en fin d’année 2018. »

Dans le département, elle représente un vivier de 385 personnes dont 23 % de femmes. « Il s’agissait au départ d’anciens gendarmes ou militaires. Depuis quelques années, des jeunes provenant du milieu civil sont recrutés », indique la région de gendarmerie.

Lutte contre la délinquance

Les réservistes contribuent à plusieurs missions : surveillances, contact avec la population, sécurisation des manifestations ou de lieux sensibles, participation aux dispositifs de recherche ou de secours et lutte contre la délinquance.

Frédéric Faudemer Formateur au club Défenses tactiques viens renforcer les effectifs de terrain.

Cette expérience permet à notre formateur d'avoir la possibilité de mettre en place ses acquis en négociation (Formé par Robert Paturel ancien membre du R.A.I.D).

Une fois de plus le club défenses Tactiques joint l'expérience de terrain afin d'en faire bénéficier aux élèves du club défenses tactiques.

Défenses Tactiques / gendarmerie nationale.

Défenses Tactiques / gendarmerie nationale.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>